Aller au contenu

STM - Mouvement collectif

Don de l’œuvre La Voix lactée au métro de Paris 5 octobre 2011 

Mot du président

Chose promise, chose due!

Hier, mardi 4 octobre, la STM, en présence de plusieurs dignitaires dont le premier ministre du Québec, procédait au dévoilement de l’œuvre La Voix lactée, réalisée par l’artiste montréalaise Geneviève Cadieux et donnée à la RATP dans le cadre d’un échange culturel. Ce geste symbolique, soulignant à la fois le 150e anniversaire du transport collectif à Montréal et le 50e anniversaire de la Délégation générale du Québec en France, représente un événement majeur pour deux organisations dont la coopération et la fraternité perdurent depuis déjà plus de 40 ans.

Crédit photo: ©RATP Bruno Marguerite

Pour la STM, l’échange culturel avec la RATP est bien plus qu’un partenariat; il est une manifestation de l’engagement concret de la Société envers l’art, plus particulièrement envers nos artistes et artisans montréalais. Vous l’avez remarqué, notre métro possède une impressionnante collection d’œuvres d’art public qui fait l’envie de plusieurs sociétés de transport à travers le monde. Une centaine de murales, vitraux et sculptures agrémentent la plupart des 68 stations du réseau. Rappelons que c’est l’un de ces joyaux, c’est-à-dire l’entourage Guimard de la station Square-Victoria offert par la RATP, qui a conduit la STM à s’inscrire dans une démarche d’échange d’art public.

La petite histoire de l’échange culturel RATP-STM

Années 60 : Le métro de Montréal est conçu avec l’assistance technique de la RATP, ce qui permet à notre ville d’inaugurer en 1966 un système entièrement sur pneumatiques (dont nous sommes d’ailleurs toujours très fiers en 2011).

1966-1967 : La RATP prête à Montréal pour une durée « indéterminée » un authentique entourage Guimard, ce célèbre élément architectural des entrées du métro Parisien datant de 1900. L’entourage est installé à la sortie Saint-Antoine de la station Square-Victoria; il manque cependant quelques pièces comme l’enseigne « Métropolitain » et les dimensions ne sont pas les mêmes qu’à Paris.

2001-2002-2003 : On retire l’entourage Guimard de la station Square-Victoria afin de le restaurer et de lui rendre son éclat. En septembre 2003, on procède à l’inauguration du nouvel entourage et on officialise le don de celui-ci à la STM. Cette dernière s’engage toutefois à remettre en contrepartie une œuvre d’art à la RATP.

2010 : La STM amorce un processus en vue de remettre à la RATP une œuvre d’art. Les deux organisations signent une entente pour encadrer leur collaboration, un concours est lancé pour la création de l’œuvre puis le jury sélectionne trois finalistes qui déposent chacun une proposition. C’est celle de Geneviève Cadieux, artiste se consacrant essentiellement à la production d’images photographiques et d’installations de grande échelle, qui est retenue.

2011 : L’œuvre de mosaïque de verre est réalisée aux ateliers de Franz Mayer à Munich, puis installée et dévoilée à la station Saint-Lazare du métro de Paris le 4 octobre 2011.

La présence de La Voix lactée dans le métro parisien doit être une source de fierté pour tous les Montréalais. Et vous, quelle est votre appréciation de l’art dans le métro? Avez-vous des coups de cœur, à Montréal, à Paris ou ailleurs dans le monde?

Pour aller plus loin
Entourage Guimard de la station Square-Victoria

  • (1) Commentaire
  • Partager ce lien

Électrifier le transport collectif, c’est vert 12 septembre 2011 

Mot du président

Afin de garantir à chacun de pouvoir obtenir sa réponse et pour faciliter la fluidité de cet échange, nous vous demandons :
  • de poser des questions concises qui laisseront la chance à tout le monde d’être répondu
  • de garder en mémoire les règles de base d’un échange poli et courtois
  • de rafraichir votre fureteur afin d’avoir une mise à jour régulière du contenu
  • de publier votre commentaire dans cet espace ‘Mot du président’ et non dans d’autres posts de ce blogue
Cet espace ne pourra, vous vous en doutez, répondre aux questions opérationnelles du quotidien. Pour tout commentaire ou plainte concernant le service, nous vous invitons à remplir le formulaire ci-joint:
http://www.stm.info/comment/index.htm

Résolument tournée vers la lutte au réchauffement climatique, la STM électrifiera l’ensemble de son réseau de surface d’ici 2025, tel que prévu dans son Plan stratégique 2020.
Venez-en parler, jeudi 15 septembre de 9 à 12h, sur cette page!

L’électrification du transport en commun à Montréal se fera par étapes. Dès 2012, la STM n’achètera que des bus à propulsion hybride biodiésel-électrique, délaissant progressivement les bus à propulsion diésel. Ainsi le parc d’autobus consommera moins de carburant et émettra moins de gaz à effet de serre.

La STM va mettre à l’essai des bus électriques à batteries rechargeables et développer une expertise en matière de ‘biberonnage’. Ce qui veut dire que les bus referont le plein d’électricité aux extrémités de chaque ligne ou le long des parcours. Ce mode de propulsion 100 % électrique, muni de batteries à recharge rapide, fonctionnera silencieusement et sera à zéro émission de GES. La STM prévoit réaliser dès 2011, en collaboration avec Hydro-Québec, un projet de démonstration de cette technologie.

De plus, en partenariat avec la Ville de Montréal et Hydro-Québec, la STM prévoit implanter un réseau réduit de trolleybus afin de mieux évaluer ce mode de transport. Le trolleybus est un atout à impact positif sur l’environnement qui a déjà fait ses preuves Il aurait sa place sur les axes achalandés de la ville. Par exemple, son implantation sur la ligne Saint-Michel permettrait de réduire les émissions de GES de 2 500 tonnes par an.

L’électrification du transport collectif, c’est 100 % bon pour l’environnement.

Pour aller plus loin:

Ministère du Transport du Québec
Association du Transport urbain du Québec
Plan d’action 2011-2020 sur les véhicules électriques
Plan stratégique 2020 de la STM
La STM lance un appel d’offres pour l’acquisition de Midibus électriques

Verbatim du vidéo

Verbatim “Électrification”

Voix off

Destination, électrification!

Michel Labrecque: C’est le 150e anniversaire du transport collectif à Montréal, et ce pourquoi je vous parle de cela c’est parce que, pendant des années, on a eu des modes électriques à Montréal. On a eu près de 500 km de tramways qui étaient tout électriques, on a eu des trolleybus et dans les années 50 début 60 on a démantelé ça. Erreur! En 1966, on a ramené un mode électrique très performant qui est le metro. On déplace à peu près 2/3 de nos déplacement à la STM en métro, tout électrique. Au cours des prochaines années, le gouvernement du Québec vient d’annoncer un grand programme d’électrification des transports. Ce que ça veut dire c’est bien sûr l’électrification des voitures mais également de tout le transport collectif. Donc vous allez voir, pour la STM, tranquillement, nos bus qui sont diesel être transformés par une flotte de bus hybrides, donc diesel et électriques mais on va dès maintenant commencer des projets pilotes avec d’autres sociétés de transports à laval et Longueuil en particulier ou on va essayer des bus électriques filaires, ça c’est comment on approvisionne le bus électrique en électricité, donc des trolley avec un filou bien à biberonnage, le bus roule, il arrive à l’arrêt, et il y a comme un biberon qui le réapprovisionne en électricité rapidement ou des bus avec des piles, des batteries. Ils vont au garage, au centre de transport, une ou deux fois par jour, et on change les piles, on remet des piles avec des robots et on les remets sur la route. Pour la STM, c’est un projet emballant et j’aimerais connaître votre opinion. On a un plan 2020, ca fait partie de ce plan là, donc on aura un blogue du president vous me donnerez votre opinion, ce que vous en pensez. C’est des investissements importants, je pense que pour le Québec, d’un point de vue économique et environnemental, c’est un bon choix, mais c’est pour ça qu’on va bloguer ensemble et vous me direz ce que vous en pensez. Je vous remercie, au revoir!

Fermer le verbatim

  • (51) Commentaires
  • Partager ce lien

TRAVAILLEURS DE NUIT PRENEZ LES BUS DU 3-5-0 8 septembre 2011 

Grand projets

Vous pouvez désormais voyager toutes les nuits à bord de 23 lignes de bus car plusieurs améliorations de service ont été apportées au réseau cet été.

Trois nouveaux circuits vous sont offerts : dans l’est,  le 353  Lacordaire / Maurice-Duplessis; dans l’ouest, les 354  Sainte-Anne-de-Bellevue  / Centre-ville et  376 Pierrefonds / Centre-ville.

Afin de vous offrir ainsi un transport plus rapide et plus efficace, les passages des bus de nuit sont plus fréquents entre les stations de métro Atwater et Frontenac car le réseau a été repensé en fonction des besoins particuliers de la clientèle qui transite au centre-ville.

De plus, neuf parcours existants sont prolongés afin de mieux vous transporter de l’ouest à l’est, du nord au sud et au centre de l’île. Une fréquence accrue de passage des bus vous accommodera certainement. Le nombre de correspondances est considérablement réduit ce qui a pour effet d’allier rapidité et sécurité lors de vos déplacements.

Dès le 5 septembre, tendez l’oreille car un message radio vantant les mérites des bus de nuit sera diffusés dans les principales stations radio française et anglaise. Écoutez:  STM et son Réseau de nuit

Alors en sortant du boulot juste avant le dodo matinal, osez les 350, 353, 354, 355 ….

  • (2) Commentaires
  • Partager ce lien

Un vent de fraîcheur 14 juillet 2011 

Grand projets

Des bus climatisés à l’essai tout l’été!

À cette question brûlante d’actualité, la STM propose une option rafraîchissante. Profitant d’un achat important de nouveaux bus, la STM a décidé d’acheter quelques véhicules dotés de l’air climatisé afin de procéder à des essais comparatifs avec des bus réguliers. Les essais permettront d’évaluer l’impact de la climatisation sur l’efficacité de nos bus. Ils permettront entre autres de comparer la consommation de carburant, l’émission des GES, l’amélioration du chauffage et du dégivrage à bord. Ces essais permettront aussi de savoir si les coûts reliés à un système de climatisation seront similaires aux coûts de roulement des bus réguliers.

9 bus climatisé sur les  lignes 10, 24, 103, 165, 173, 535
8 bus climatisé sur la ligne747

17 bus avec air climatisé sillonnent déjà les rues de la ville. La température ambiante dans ces bus est maintenue à 21 °C. Les essais en service clientèle se font sur des lignes choisies en fonction de leur achalandage et de leur parcours. Afin de connaître l’opinion des clients à bord, des enquêteurs recueilleront leurs commentaires jusqu’au 26 août.

L’expérience de climatisation dans les bus se poursuivra afin de recueillir les données techniques qui permettront de déterminer si celle-ci est possible à moindre coût. Et si elle porte atteinte à l’environnement?

Au terme de l’expérience qui prendra fin en 2012, la STM sera en mesure de prendre une décision éclairée sur ce dossier

  • (28) Commentaires
  • Partager ce lien